Le stress

Pour certains, le terme est issu de l’anglais "distress" qui signifie "détresse". D’autres auteurs accréditent l’origine anglaise avec "to stress" : mettre en tension. De façon plus certaine, l’étymologie serait latine, de "stringere" serrer ou "strictus", serré, pressé.

Les mécanismes du stress

Pour bien comprendre ce qu’est le stress, il faut définir au préalable deux notions importantes :

Le contexte stresseur, c’est-à-dire toute situation qui déclenche une réaction d’adaptation de l’organisme. Il faut noter d’emblée que les contextes stresseurs ne sont pas nécessairement pénibles, certains peuvent être agréables tels un rendez-vous amoureux, une promotion au travail, l’achat d’un bien immobilier,..

Le Syndrome Général d’Adaptation (SGA) : il s’agit du processus décrit en 1956 par Hans Selye par lequel l’organisme intègre et s’adapte aux contextes stresseurs.

 Il évolue en 3 phases

  •  La phase d'alarme
  • La phase de résistance
  • La phase de rupture

Le stress, un cercle vicieux

Dans un contexte stresseur, il existe une double menace d’auto-entretien du stress :

  • Le repli sur soi, la morosité, l’irritabilité, voire la dépression, sont autant de ferments à la dégradation relationnelle tant familiale que professionnelle qui ensemencent en retour le stress,
  • La tentative de résolution des difficultés et du mal-être liés au stress par l’adoption de comportements addictifs (tabagisme, alcoolisme, boulimie, hyperactivité...) est sans doute le meilleur moyen d’investir dans son capital-stress, car à moyen terme, les conséquences physiques de ces attitudes ne peuvent que générer de l’inquiétude (risques de cancer, infarctus,...).
La brochure thermale
Télécharger La brochure thermale

Témoignage

Frédérique, infirmière D.E. depuis 13 ans aux Thermes

"J'ai pu me rendre compte des bienfaits de l'eau thermale de Néris-les-Bains à travers de nombreux échanges avec les curistes".

Le soulagement de la douleur, une baisse de la consommation médicamenteuse ou encore l’amélioration de la qualité de vie font partis des confessions les plus nombreuses. La mission d’éducation à la santé qui est la mienne prend toute sa place au sein des Thermes de Néris-les-Bains, que ce soit au quotidien avec les curistes à la recherche d’écoute, de renseignements mais également lors des différents séjours "santé" abordant le stress, le sommeil ou encore la douleur.

Prendre soin de vous sera encore ma priorité pour la saison à venir.

Lire plus de témoignages
Bien choisir ses dates de cure

Haut de page